Le renouveau d’Air India

Interviews

 

Paris, le 15 mai 2018Air India vient de publier les excellents chiffres de son bilan 2017 en France. Avec plus de 160 000 passagers transportés et un taux de remplissage de 86 % sur sa rotation quotidienne entre Delhi et Paris, la compagnie nationale indienne peut se targuer d’avoir fait une belle année.

Pour comprendre les raisons de ce succès , Flight-Report a rencontré Jean-Charles Hermet , le directeur des ventes Passagers en France de la compagnie aérienne nationale indienne.

Jean-Charles Hermet, Passenger sales Manager d’Air India à Paris

Que représente Air India en France ?

La France a toujours été au coeur de la stratégie d’Air India et nous sommes présents à Paris sans discontinuité depuis les années 50. Air India c’est aujourd’hui un vol quotidien à destination de Delhi effectué en Boeing 787 Dreamliner. Nous avons ainsi opéré 730 vols entre avril 2017 et mars 2018 sur la liaison Paris Delhi et réalisé une belle progression de notre chiffre d’affaires.

La proportion de vos passagers en correspondance au delà de Delhi est elle importante ? 

50 % des passagers s’arrêtent à Delhi, 30% continuent vers des destinations domestiques et les 20 % poursuivent leur voyage vers des destinations  internationales notamment vers Bangkok, Colombo ou l’Australie mais également en saison vers le Népal avec Katmandou. Avec 69 destinations en Inde, auxquelles s’ajoutent nos autres escales dans la région,  les possibilités sont nombreuses.

Quelle est la part de la clientèle française à bord de ces vols ?

La clientèle française est importante et grâce à l’offre TGV Air mise en place en 2017 de nombreux passagers en région voyagent maintenant plus facilement avec nous. Pour cette clientèle française, Air India emploie à bord quelques hôtesses françaises aux cotés des PNC indiens.  Il ne faut cependant pas sous estimer la part du marché indien qui se développe rapidement et est très prometteur compte tenu de la population indienne qui s’élève à 1, 400 Milliard d’habitants.Il faut compter également sur la grande communauté indienne et sri lankaise qui vit à Paris.

L’offre TGV AIR rapproche les villes de province de l’Inde et de l’Asie

Parlons du Boeing 787 que vous opérez au départ de Paris CDG

C’est un très bel appareil dont nous sommes très fiers. Il apporte à nos passagers tout le confort contemporain et est très apprécié de nos clients. Nous l’avons aménagé avec une classe affaires de 18 fauteuils configurée en 2X2X2 et deux cabines économie d’un total de 238 sièges avec un aménagement en 3X3X3.La meilleure pressurisation et une hygrométrie plus importante du Dreamliner rendent le voyage encore plus agréable.

Qu’est ce qui différencie Air India de la concurrence ?

Air India a une vraie identité et se distingue dans un environnement ou les produits et le service à bord sont de plus en plus standardisés.Le sourire de nos PNC est sincère et monter à bord c’est déjà être un peu en Inde. Il y a aussi le catering qui offre des choix végétariens et non végétariens qui reflètent la culture culinaire indienne et, bien entendu, des menus occidentaux.

Air India n’a as toujours eu une bonne réputation !

C’est vrai mais aujourd’hui les choses ont bien changé et nous avons réalisé une réelle montée en gamme. La totalité de notre flotte ( la plus grosse d’Inde avec 120 appareils) a été renouvelée et nous avons sur la liaison Paris Delhi un taux de ponctualité excellent qui s’élève à 98 %. Le produit à bord a beaucoup évolué et est de qualité. Notre appartenance à Star Alliance et la forte concurrence nous ont poussé à réaliser cette transformation nécessaire.  L’aéroport de Delhi, notre hub,  s’est également beaucoup transformé ce qui rend les arrivées, départs et transferts beaucoup plus faciles et agréables.

Au départ de Paris Air France et Jet Airways sont vos principaux concurrents ?

La concurrence ne s’arrête pas la ! Les compagnies du Golfe sont très présentes vers l’Inde ou au delà et sont les baromètres des prix sur ces destinations. Nous évoluons donc dans un marché très concurrentiel et si nous faisons de beaux volumes , la recette unitaire n’est pas forcement élevée. Toutefois, compte tenu de l’immense potentiel du marché Indien et des efforts que nous avons fait, nous sommes confiants sur notre capacité de développement.

Quel avenir pour Air India dont le gouvernement a lancé la privatisation ?

Le gouvernement Indien a lancé l’appel d’offres et les candidats à la reprise de la compagnie aérienne nationale, fondée en 1932 par la famille Tata, ont jusqu’au 14 mai pour se déclarer. Cela sera suivi par un processus d’enchères jusqu’à fin mai et la décision finale devrait être connue avant l’été.Il serait prématuré à ce stade d’en dire plus !

Article rédigé par Christophe Chouleur Le 15 mai 2018

Passionné d’aviation commerciale, j’ai parcouru le monde depuis mon adolescence et ai foulé le tarmac de près de 190 aéroports sur les 5 continents. Je compte bien en découvrir, et vous en faire découvrir, encore beaucoup d’autres !

Flight-Report Twitter Linkedin

Prochaine rencontre

Rencontre à Amsterdam le 9 et 10 juin prochain 

WEJUIN
Amsterdam, NL
30 Places
2 restantes
PARTICIPER

Sur les réseaux sociaux

Flight-Report sur Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *