La sécurité en avion en 5 questions

Aérien

 

Mulhouse, le 26 Janvier 2019 – J’ai le plaisir de vous présenter une nouvelle rubrique qui reprendra des questions AvGeek que nous avons vu passer au fil de Flight-Report et qui pourraient intéresser la communauté. Cette rubrique se veut généraliste et à la portée de tous, passionnés confirmés comme passionnés débutants !

S’il y a des questions qui vous turlupinent, n’hésitez pas à nous les envoyer via le formulaire contact en bas de page.

Le thème de ce mois ci : « La sécurité des avions en 5 questions »

 

Pourquoi y’a t’il des A319 avec deux paires d’issues sur les ailes et d’autres avec une seule ?

 

Certaines compagnies, comme EasyJet, opèrent des avions dit « densifiés » avec 156 sièges au lieu des 145 prévus à l’origine. Dans ce cas de figure, il faut rajouter une paire d’issues de secours sur l’aile.

Contrairement aux apparences, cet Airbus d’EasyJet est donc un A319 :

Airbus A319 easyJet

A l’inverse, quand on dé-densifie la cabine,  on peut enlever des issues de secours.

Ainsi, les Airbus A320 de Saudia eux, n’ont qu’une paire d’issues au lieu des deux que l’on trouve habituellement sur cet appareil:

Airbus A320 Saudia

 

Quel est le nombre minimal de PNC à bord d’un avion ?

 

En France, la réglementation exige un minimum de 1 PNC qualifié (Personnel Navigant Commercial) par 50 passagers et par paire de porte.

Sur un A319 non densifié de 140 sièges, il en faudrait donc 3 au minimum. Sur un A319 densifié à 156 sièges il en faut 4.

Sur les ATR72 de HOP! à 72 sièges, il faut en théorie 2 PNC, mais si il y a 50 passagers ou moins à bord, comme il n’y a qu’une seule paire de portes (les issues de secours à l’avant ne comptent pas), à titre exceptionnel un seul PNC peut opérer un vol.

 

Est-il possible d’ouvrir une porte d’avion en plein vol ?

 

Non, il faudrait une force surhumaine pour le faire (plus de 4 tonnes sur le levier, au minimum) et ce, en raison de la différence de pression entre l’intérieur et l’extérieur qui plaque la porte contre le fuselage.

 

Pourquoi trouve-t-on encore des cendriers dans les avions ?

 

Le tabac a été définitivement banni des avions d’Air France au passage à l’horaire d’hiver en 2000 et pourtant, sur Air France comme ailleurs, on trouve toujours, à minima, des cendriers dans les toilettes. Non ce n’est pas pour vous encourager à en fumer une en douce, mais au contraire, si l’envie venait à un passager de quand même fumer, de ne pas jeter sa cigarette dans une poubelle et risquer de déclencher un feu (même si les poubelles des toilettes sont équipées d’un extincteur.

Cendrier Boeing 787-9 KLM

 

A quoi servent les petits triangles collés sur les parois de la cabine ?

Petit triangle, cabine Airbus A320

Cet autocollant sert à indiquer à l’équipage l’endroit où les ailes sont le plus visible si l’équipage doit procéder à une vérification visuelle : givrage sur les ailes, position des volets, par exemple.

Article rédigé par Stephan B. Brom Le 26 janvier 2019

Modérateur & Community Manager pour Flight-Report depuis Janvier 2018, je suis un grand voyageur dans l’âme, passionné par l’aviation commerciale sous toute ses formes.

Flight-Report Twitter

Prochaine rencontre

Rencontre pour les membres Flight-Report

16MAR
Zurich, CH
20 Places
complet / liste d'attente
S'inscrire

Sur les réseaux sociaux

Flight-Report sur Twitter

8 comments on “La sécurité en avion en 5 questions”

  1. Bravo pour cette nouvelle rubrique

    Petites précisions sur les portes: il est impossible de physiquement les ouvrir au delà d’une certaine vitesse car elles s’ouvrent vers l’avant par rotation (Boeing) ou coulisse (Airbus); ceci n’est pas un détail est implique des portes symétriques de chaque côté de l’appareil.

    En réalité on peut parfaitement déverrouiller une porte en vol, il en résultera éventuellement une légère dépressurisation mais pour l’ouvrir au delà (ie pour envisager de passer), la force requise est effectivement sur-humaine car il faut lutter contre le ruissellement de l’air en latéral (et à 800 km/h ce n’est pas un détail)

    Seules exceptions à cela: les portes à ouverture sur le haut (DC 10 par exemple) ou arrière (Caravelle, 727, MD80) qui ont des sécurités spécifiques (Cooper vane par exemple).

    Évidement, il existe des portes qui peuvent parfaitement être ouvertes en vol sur des gros porteurs car conçues pour le faire. Mais cela ne se trouve que dans des versions militaires (A400 M par exemple)… pour les largages de troupes parachutistes !

    Petite précision sur les « triangles noirs »: selon les appareils ou compagnie, le triangle noir peut être remplacé par d’autres marques à usage similaires (rond rouge sur certains appareils d’Hop par exemple)

  2. Superbe idée cette rubrique.

    On va pouvoir poser des questions sans avoir l’air d’idiot 🙂 🙂

  3. Merci bien Stéphan et BESMRS pour toutes ces précisions – j’ai apris de nouvelles choses 🙂

  4. Bonsoir Stephan

    Excellente initiative, je pense que je vais apprendre beaucoup de choses 🙂

    Merci !!

  5. Francois DUCOURNAU

    Sympathique démarche que ce genre d’article, ça complète parfaitement les reportages de type « coulisses »
    Il serait intéressant de pousser ce genre de format sur la partie aéroport « Qui fait quoi ? Pourquoi … » on évitera ainsi de lire certaines aberrations dans les FR …!

  6. Merci pour ces nouveaux articles très intéressants.
    A poursuivre s’il vous plaît, si vous en avez le temps et si le coeur vous en
    dit bien entendu … !

    Il y a des abréviations qui  » devraient  » être facilement déchiffrées car ce
    n’est pas toujours évident d’en comprendre la signification.

    Un grand voyageur depuis l’âge de 5 ans ( j’en ai 60 ) habitant de
    l’autre coté du globe …

    Encore un grand merci pour vos articles.

  7. Merci pour cet article intéressant, je connaissais certaines choses mais pas tout. En effet, il est pratiquement impossible d’ouvrir une porte en vol mais il n’est pas rassurant de voir un passager s’appuyer sur la poignée en attendant d’aller aux toilettes. Cette situation m’est déjà arrivé sur un vol Ryanair où les passagers ne savent pas se comporter dans un avion, un homme qui attendait que les toilettes se libèrent a eu la bonne idée de s’appuyer sur la poignée, pas très rassurant (même si la porte peut pas s’ouvrir).

  8. Superbe article !
    C’set marrant je me suis encore très récemment posé la question sur les autocollants triangle, j’ai la réponse maintenant.
    Encore Bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.