XL Airways France voit l’avenir en 3D

Avgeek

 


XL Airways France profite de manière très nette de l’avantage d’être une petite structure. Des circuits décisionnaires bien plus courts qu’au sein d’une « major » permettent de tester des nouveautés beaucoup plus facilement et de les mettre ensuite rapidement en place.

La nouveauté de ce début d’année est une petite révolution dans le divertissement à bord des avions de la compagnie.

Nous avons rencontré les équipes d’XL Airways France ainsi que celle de son partenaire Skylights, une start-up française crée il y a bientôt un an et hébergée chez l’incubateur Starbust Accelerator.

Son produit phare : le SkyTheater. Il s’agit de lunettes individuelles dotées d’un écran interne. Ces lunettes high-tech que l’on a vu fleurir ces dernières années proposent des technologies diverses. Skylights a choisi de développer un modèle qui permet de s’immerger totalement dans la vidéo que l’on regarde, en 3-dimensions. Pas de rotation à 360° compte tenu de l’espace limité dans les avions ; en revanche le dispositif sera Full-HD à terme et permet déjà dans sa version actuelle de proposer du contenu 3D.

skylight3

Flight-Report : Qu’est ce qui a conduit XL Airways à faire ce choix innovant en matière de divertissement à bord ?

Vincent Tomasoni, Responsable marketing produit XL Airways France :

Lorsque nous avons engagé une réflexion sur l’évolution des divertissements à bord nous avions la volonté d’aller plus loin que l’installation d’écrans individuels que proposent la plupart des compagnies. Cette démarche n’est pas la nôtre car il y aura toujours une compagnie qui proposera un écran plus grand, un catalogue de films et d’émissions plus large et une meilleure définition d’écran.

De plus à l’heure de la mobilité et du digital, XL Airways croit à la connectivité et à la tendance du « bring your own device ». Les prises disponibles en classe éco dans notre dernier A330-300 qui permettent de recharger ses appareils électroniques en sont la preuve.

Enfin, malgré tous les progrès, il est aujourd’hui difficile d’avoir, en classe économique, une bonne expérience cinématographique. La proximité de voisins, l’éclairage, le passage, viennent perturber le visionnage.

L’innovation fait partie de l’ADN d’XL Airways France et nous préférerons faire bouger les lignes plutôt que d’être suiveurs. C’est pourquoi nous sommes partis du souhait de nos passagers qui, le temps d’un vol, aiment visionner des films dans les meilleures conditions possibles.

FR : Les lunettes en test actuellement répondent à cette demande ?

VT : Nous avons eu un retour extrêmement positif (avec un taux de satisfaction de 99%) suite à la première phase de test en conditions de vol avec des passagers volontaires. Le casque immersif développé par Skylight, baptisé « SkyTheater », permet à nos passagers d’entrer dans une bulle le temps d’un film et de le visionner en 2D et en 3D dans des conditions similaires au cinéma. Le produit fonctionne car il associe deux caractéristiques essentielles : il est léger, et simple d’utilisation.
Par ailleurs des discussions ont été engagées avec tous les grands studios américains et français. La plupart ont répondu par l’affirmative, ce qui permettra de proposer un large choix de films récents.

FR : Quelles sont les contraintes pour développer un tel produit ?

Laurence Fornari EVP sales Skylights : L’environnement aérien conduit à faire des choix. Il n’était pas question de proposer une technologie 360 ° qui n’est pas adaptée à l’espace clos et étroit d’un siège d’avion.
C’est pourquoi nous nous sommes orientés vers un casque à écran fixe qui permet de visionner dans des conditions optimales des programmes en 2 ou 3D.

Les contraintes d’espace et de poids sont des éléments déterminants à bord, d’où la recherche d’un produit très léger et peu encombrant. Ce n’est encore qu’un modèle test et nous allons l’améliorer en intégrant dans la version suivante les écouteurs directement au casque.

FR : Les casques étant réutilisables, qu’en est-t-il de la question hygiénique ?

LF : Les mousses en contact avec le visage des passagers sont changées entre chaque utilisation et un protocole très strict de nettoyage des lunettes est appliqué entre chaque vol.

FR : Comment s’articule ce produit avec les autres offres de divertissement déjà proposées par XL Airways France ?

VT : Si les tests s’avèrent positifs, le SkyTheater devrait être proposé à la location en complément des tablettes que nous mettons en location à bord en classe économique et des films projetés sur les écrans centraux.

FR : En quoi consistera la deuxième phase de test ?

VT : Ces tests se dérouleront au mois de mai à plus grande échelle, sur une dizaine de rotations. Ils permettront en outre d’associer nos PNC à la démarche, de répondre aux questions relatives à la sécurité des vols, et de régler en conditions réelles tous les aspects pratiques avec l’ensemble des intervenants.

FR : Parlons sécurité justement. N’est-ce pas problématique d’avoir des passagers qui soient totalement isolés du reste de la cabine, et en particulier des annonces de l’équipage ?

VT : C’est un point que nous vérifierons lors des prochains vols tests. Toutefois de nombreux passagers s’isolent déjà avec des masques de sommeil et des casques réducteurs de bruit sans que cela ne nuise à la sécurité qui est notre préoccupation première.

FR : A quel prix ce service sera-t-il commercialisé?

VT : Il est encore trop tôt pour le dire mais à titre d’exemple nos tablettes sont louées 10 euros en classe économique.

FR : D’autres compagnies sont-elles intéressées par ce dispositif ?

LF : Nous sommes en discussions avec de nombreuses compagnies aux profils très divers qui souhaitent elles aussi offrir une expérience nouvelle à leurs passagers.
Nous suggérons deux modèles économiques pour ces compagnies : l’offrir aux passagers sans supplément – en Business, First ou aux passagers fréquents – ; ou le proposer en supplément.

De nombreuses évolutions de ce produit sont imaginées par la startup, comme par exemple améliorer la résolution de l’écran, connecter l’appareil en WiFi, améliorer l’intégration de l’audio.

Le Test de Flight-Report

skylight

Flight-Report a pu tester en exclusivité ce « SkyTheater ». Le produit s’avère très léger : le poids a été divisé par deux vis-à-vis de la concurrence ! De plus la sensation immersive est très réussie.
Nous avons toutefois quelques regrets comme l’absence de connectique USB ou secteur, permettant de recharger les lunettes. Si ce problème est pallié par la présence d’une batterie qui autorise 8h de marche, cela empêcherait les passagers des vols retour d’en profiter. Autre défaut de la version actuelle : sa résolution de 540p. Mais la prochaine version du SkyTheater sera en 720p.

Une très belle et unique initiative donc, qui comme toute nouveauté vient avec son lot d’interrogations. Les phases de tests prendront encore quelques mois avant une mise en ligne à grande échelle si les résultats sont positifs. Nul doute que ce nouveau type de divertissement suscitera alors l’intérêt de nombreux passagers !

Christophe & Florent pour Flight-Report

Article rédigé par Florent Millot Le 13 février 2016

Je suis un contributeur sur Flight-Report.com

Flight-Report

Sur les réseaux sociaux

Flight-Report sur Twitter

2 comments on “XL Airways France voit l’avenir en 3D”

  1. Merci pour le reportage.

    Pendant le test, il n’y a pas eu d’effet de nausée ? C’est une critique qui revient régulièrement sur ces casques. Je n’imagine pas 100 à 200 PAX pris de nausées…

  2. Flight-Report.com

    Aucun effet de nausée, mais il faut dire que le test n’a duré que quelques minutes.
    Ces lunettes ne sont pas gyroscopiques avec un suivi des mouvements de la tête : on voit un écran fixe comme si on regardait un IFE/une télé, simplement c’est plus immersif & privatif.
    Pour le reste il faudra voir à la longue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *