A la découverte de l’A350 Cathay Pacific

Reportages

 

Cathay Pacific recevait la semaine dernière son nouvel Airbus de nouvelle génération : l’A350-900. Prévu pour être livré en début d’année 2016, l’A350 aura connu d’immenses difficultés de production. En cause : un des sous-traitants majeurs d’Airbus au niveau de l’aménagement cabine, Zodiac Aerospace.

Au bord du naufrage industriel, ce dernier est la cause essentielle des retards considérables qui s’accumulent chez l’avionneur européen.

Après un vol de livraison direct entre Toulouse et Hong-Kong, la compagnie Cathay Pacific invitait dans un hangar HAECO de l’aéroport Chek Lap Kok des médias internationaux, des partenaires ainsi que des membres et leurs familles de son programme de fidélité Marco Polo.

1

L’A350 est très jeune avec un total de 18 mois en opération depuis que Qatar Airways, partenaire de Cathay Pacific au sein de l’alliance oneworld, devenait compagnie de lancement en décembre 2014.

Les clients autant que les passagers ne manquent pas d’éloges à son propos, comme en témoignent d’ailleurs les contributeurs de Flight-Report avec une note moyenne de 9,57/10 ! http://blog.flight-report.com/fr/infographie-9-airbus-vs-boeing-le-match-du-confort-a-bord/

2

Comme tout nouvel avion, il est agréable de découvrir une cabine neuve, immaculée, n’ayant alors encore jamais transporté de passagers. L’accueil à bord est très professionnel avec des hôtesses Cathay Pacific.

3

Cathay a fait le choix d’une configuration en 3-3-3 pour sa cabine Economique.

4

C’est un choix logique et c’est celui qui a été choisi par la quasi-totalité des clients de cet appareil. Il permet de profiter d’une largeur de siège de 18 pouces, soit en moyenne 1 pouce de plus que sur Boeing 777 ou le 787 !
Mais chez Cathay Pacific, c’est en fait l’inverse, car la configuration est aussi en 3-3-3 dans ses 777 dont le fuselage est plus large, ce qui octroie dans ces appareils une largeur supérieure d’un demi-pouce par rapport à l’A350.

5

Au verso de ces sièges on découvre de très larges écrans de 11 pouces de diagonale (2 de plus que la génération précédente).

6

C’est Panasonic qui a été choisi avec son système Ex3, entièrement tactile, et qu’on retrouve maintenant chez la plupart des grandes compagnies.

7

L’attention est évidemment portée au détail chez les compagnies de qualité. Chez Cathay, chaque passager Eco aura droit à un grand coussin et une couverture sous cellophane.

8

Innovation intrigante : la têtière qui glisse dans le sens vertical, mais dont les volets sur les côtés pivotent de manière unique.

9

Ils s’écartent afin de placer la tête et l’empêcher de tomber dans le sommeil lors des longs vols.
Une fois incliné, le siège offre un angle de 6° : le même que les autres sièges Economy de la compagnie.

10

Avec ses 11 pouces, l’écran individuel prend une place fort importante dans le dossier qui fait face ! En dessous de celui-ci on retrouve des rangements, déjà existants dans l’ancien siège, mais au design différent.

11

Même chose derrière la tablette où se cache un filet permettant de mettre des objets de valeur (passeport, montre, téléphone…) à l’abri des regards.

12

La tablette est pliable compte tenu de la place que prend l’écran. Mais c’est aussi un choix assumé et intelligent de la part de Cathay Pacific puisque cela permet de la déployer sans qu’elle prenne autant de place que lorsqu’elle est entièrement abaissée.

13
14

Voici le type de menu qui est proposé en Economy, avec un menu papier qui est toujours pratique lorsque la communication avec les PNC n’est pas évidente.

15

En remontant l’appareil on arrive en Premium. Cathay n’a heureusement pas varié dans son choix de positionner des sièges réellement inclinables plutôt que des sièges à coques immobiles.

16

La configuration est en 2-4-2 comme sur Boeing 777. Cependant le siège a connu de grandes améliorations comme les couleurs, le design, et la liseuse. Seul regret : les accoudoirs ne coulissent pas au milieu ce qui empêche de profiter de plusieurs sièges lorsque le remplissage de l’avion le permet.

17

On retrouve de grands écrans là aussi avec un diamètre de plus de 12 pouces (1 à 2 de plus que les générations précédentes).

18
24

Un vrai recliner en Premium a l’avantage de pouvoir… s’incliner. Ce nouveau siège est assez généreux avec 9° (1° de plus que le siège précédent) ce qui autorise un réel confort lors des longs vols.
On remarque aussi la « table cocktail» qui se déploie depuis la console centrale et qui permet de gagner en surface pour placer un verre par exemple.

20
22

Pour prolonger la largeur du siège, celui-ci dispose d’un accoudoir rétractable. Pratique pour pivoter sur son siège et laisser le passager au hublot gagner le couloir.

21

23

Comme en Economy, la tablette est pliable et cache des petits rangements fort pratiques.

25

Voici le type de plateau-repas qui est servi en Premium Economy.

26

Avant de monter en Business, petite vue par le hublot sur le réacteur Rolls Royce et le winglet totalement unique sur les A350 !

27

Les cloisons ont été assez peu décorées, ce qui est un peu décevant. On retrouve néanmoins le nouveau logo de Cathay Pacific dévoilé l’an dernier.

19

Ce présentoir à journaux est le seul élément de décoration dans le galley en portes 2.

28

On arrive enfin dans la nouvelle Business tant attendue ! Celle-ci est évidemment toujours configurée en 1-2-1 ce qui garantit un accès au couloir pour tous les passagers.
On regrette que Cathay Pacific ait conservé les coffres à bagages au centre, contrairement à Qatar Airways ou Finnair qui ont fait le choix de les enlever pour avoir une plus grande impression d’espace.

29

On reste dans des tons blancs pour les cloisons et vert/bleu pour les sièges. Il y avait affluence dans l’Airbus pour découvrir les nouvelles cabines !

30

Les sièges sont des Cirrus du fabriquant Zodiac Aerospace. Celui-ci ressemble beaucoup au modèle existant sur les A330 et 777 internationaux de la compagnie. Certains détails ont peu changé comme les boutons de réglages, d’autres ont évolué comme l’IFE de nouvelle génération ou encore la coque qui est en un seul bloc au niveau de la partie supérieure.

31

Pour ceux qui voyagent à 2 : il est possible d’avancer le siège afin de ne pas être trop isolés les uns des autres dans le bloc central.

32

L’accoudoir côté couloir s’abaisse ce qui permet de gagner en largeur. Malheureusement pour Cathay, cet accessoire souffre de défauts de finition de Zodiac et il est inamovible sur certains sièges.

33

Une fois l’écran déployé, on se rend compte de sa surface : 18 pouces de diagonale !

33a

Petit tour dans les toilettes qui disposent d’un hublot, ce qui est agréable.

34
35

Retour au siège.

36a

Les boutons de réglages n’ont pas beaucoup changé et conservent le même principe. Côté IFE, la télécommande du Panasonic Ex3 est très utile, car elle sert d’écran secondaire.

37

Le petit coffre est pratique pour ses effets personnels, mais il renferme également un casque à réduction active de bruits ambiants.

38

La plus grande différence vient de la partie basse et cachée du siège : l’ensemble des contours ont été molletonnés ce qui crée cette espèce de banquette.

39

La partie la plus proche du passager est un coffre qui peut dorénavant être fermé.

40

De l’autre côté, au niveau du couloir, un bras se relève et vient fermer l’accès au siège.

57

Cela permet de compléter l’assise horizontale du siège et former un large matelas.

56

Sous l’accoudoir relevable se cache une bouteille d’eau plate Evian

58

Sur le siège Zodiac, la tablette est cachée sous la console sur le côté. Elle se déploie en deux parties :

41

L’IFE a été revu dans la forme puisqu’il passe de 15,4 pouces à plus de 18 ce qui est un changement important et très appréciable.

42

On retrouve bien sur le « Studio CX » et sa grande programmation.

44

45

Possibilité de feuilleter des magazines

46

Ou consulter les disponibilités du Duty Free.

47

La vignette est un peu trompeuse pour les caméras extérieures…

48

En réalité, voici ce que cela donne pour la caméra de la dérive

50

La ventrale, déjà présente sur les 777 de Cathay, est vraiment appréciable car c’est un point de vue unique que l’on retrouve assez rarement.

49

La géovision qui a ses nombreux adeptes présente ici le vol inaugural qui a eu lieu le 1er juin entre HKG et MNL.

51
53

Heureusement pour les avgeek les plus pointilleux, l’avion a été parfaitement modélisé, jusqu’au logo RR des réacteurs.

52

Des boutons d’appels PNC ainsi que des réglages de la lumière se trouvent directement sur la PTV.

54

Comme tous les avions modernes, l’A350 est équipé de WIFI à bord mais il sera payant même en classe Affaires. Les tarifs sont cependant raisonnables: 10USD pour 1h de vol, 13USD (- de 6h de vol) ou 20USD (+ de 6h de vol) pour l’intégralité du vol.

55

Voici le type de plateau qui sera servi en Business.

59

Une fois la visite achevée, il était possible d’admirer l’avion depuis le sol en profitant de points de vues uniques !

60
61

Le premier A350 de la filiale « long-courrier » du groupe Swire est donc immatriculé B-LRA.

62
63

Rolls Royce est l’unique constructeur de réacteurs pour l’A350, ce qui convient parfaitement à Cathay qui est déjà cliente du motoriste anglais.

64

Les trains d’atterrissage encore quasiment neufs.

65

La soute à bagages et fret ne restera elle aussi pas aussi blanche et immaculée bien longtemps 🙂

66

Voilà pour la visite exhaustive mais au sol de ce très bel avion. Et bientôt en vol sur Flight-Report ! Celui-ci opère actuellement sur MNL et TPE. En juillet il officiera sur BKK, SGN et SIN. L’Europe sera desservie en septembre avec DUS, LGW et dès l’automne avec FCO et CDG.

67

Article rédigé par Flavien Tete Le 15 juin 2016

Flavien est le co-fondateur de Flight-Report.com, avec plus de 60 vols par an sur tous les continents et dans toutes les classes de voyage, Flavien est un passionné de longue date de l’aérien et plus particulièrement de l’expérience passager.

Flight-Report Twitter Youtube Instagram

Prochaine rencontre

Dîner pour les membres Flight-Report

22JUN
Paris, FR
30 Places
3 restantes
S'inscrire

Sur les réseaux sociaux

Flight-Report sur Twitter

2 comments on “A la découverte de l’A350 Cathay Pacific”

  1. salut, est ce que tous les A350 seront configurés sans first ?

    1. Flight-Report

      Bonjour Bdany,
      Apriori non, même les A350-1000 ne seront pas équipés de First.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.