United et Emirates : les grandes stars du salon ITB Berlin 2017

Reportages

 

Le salon Internationale Tourismus-Börse se tient tous les ans à Berlin. Chaque année, ce salon des professionnels du voyage est le lieu de présentation des dernières nouveautés en matière d’expérience passager.

La compagnie Qatar Airways était bien entendu en première ligne, et c’est elle qui retenait toute l’attention compte tenu de ses promesses de révolutionner le confort en classe Affaires. Un pari qui semble réussi sur le papier avec la Qsuite que Flight Report présentait à l’occasion d’un billet sur ce blog.

L’autre compagnie qui jouait gros mais sans procéder à un coup d’annonce théâtrale, c’était United. La compagnie américaine présentait il y a quelques mois un nouveau concept « Polaris » avec la promesse de revoir intégralement sa classe Business ainsi que ses salons au sol dans ses escales-clés.

Le siège Polaris a été développé en partenariat avec Zodiac Aerospace et le designer Acumen.

Zodiac Aerospace siège Skylounge

United accusait un immense retard au niveau du hard product à bord de ses avions. Configuration dense (jusqu’à 8 de front en Business!), sièges obsolètes, cabines surannée etc. Avec Polaris, la compagnie redore clairement son blason puisque la configuration est un 1-2-1 devenu la norme aujourd’hui en classe avant.

Le siège Polaris, l’IFE qui lui fait face, et le liseré bleu autour du hublot.

A l’image de la plupart des sièges configurés de la sorte, les sièges Polaris sont emboîtés les uns dans les autres. On est donc dans quelque chose qui diffère du Cirrus, un peu plus dense, mais avec un volume disponible demeurant très intéressant.

1 siège sur  2 est vraiment collé au hublot tandis que celui devant et celui derrière en sont légèrement plus distant, et orienté vers l’allée.

L’accoudoir descend et facilite l’accès.

Les finitions de ce sièges sont absolument remarquables sur cette maquette. A noter : la ceinture 3 points et la têtière ajustable.

Ceinture 3 points et têtière réglable

Côté hublot, la sensation d’isolement semble excellente avec la console côté couloir, renforcée par une petite paroi.

Coussins, couettes, et amenity kit avec produits Cowshed

Le renfort de couettes est proposé sur les vols de plus de… 12h ! Comprendre : les vols trans-pacifiques ainsi que les vols vers le moyen-orient par exemple.

Les produits offerts aux passagers ont également été revus avec cet ensemble de marque Cowshed.

On les retrouve d’ailleurs dans ce tout nouvel amenity kit qui semble proposer de très nombreux accessoires ! La tablette servant de desserte ou vide-poche, en impression marbre, est assez remarquable dans sa réalisation.

La tablette en impression marbre est superbement réalisée!

Retour au siège : sur le côté, la console est pourvue d’un coffre refermable. Un accessoire très pratique pour ranger des affaires sans qu’elles restent à la vue de tous, même si le coffre semble ici quelque peu étroit une fois le casque rangé de la sorte.

Plusieurs liseuses sont disponibles, ainsi que la télécommande qui laisse voir que l’IFE est de marque Panasonic.

Face au passager, une réglette de commande de siège. On y découvre cette étonnante roulette qui permet de basculer de la position de base à la position full flat ! Les autres boutons permettent de personnaliser la position que l’on souhaite adopter.

Tout à gauche, le croissant de lune est un bouton « do not disturb » qui permet d’indiquer aux PNC qu’on ne souhaite pas être déranger. Ce dispositif, que Qatar pensait être le seul à proposer en Business avec sa Qsuite, est donc également présent dans la Polaris de United.

Le « do not disturb » s’affiche à l’extérieur sous le numéro de siège. Seul bémol : pas sûr que tous les passagers identifient d’eux-même que le croissant de lune servent à ne pas être dérangé.

Le plus grand stand de compagnie aérienne était celui de la compagnie Emirates. Cette dernière y présentait les deux nouveautés dévoilées ces derniers mois : sa nouvelle Business et son nouveau bar à bord des A380.

Le nouveau bar d’Emirates est incontestablement une réussite. Le choix des matériaux, les couleurs, l’ambiance générale, et les finitions sont vraiment bluffantes.

Sur le côté gauche, 2 banquettes sont disposées autour d’une table. L’ensemble rappelle l’intérieur d’un yacht ou un train de luxe.

Magnifique bar avec moellonnage sur les parois verticales et tablettes très bien finies !

Côté droite, une banquette en longueur faisant face à une tablette à l’image de l’intérieur d’un voilier par exemple.

Le contour est brillant et assez remarquable !

La banquette en cuir est très belle avec un piqué magnifique.

Des ceintures sont présentes et permettent de rester assis ici malgré les turbulences.

Ces deux banquettes font face à ce nouveau bar surplombé par cette guirlande de luminaires.

En-dessous, l’habillage est très élégant.

Le bar en lui-même n’est pas fondamentalement métamorphosé puisqu’on retrouve cette forme circulaire avec accès sur le côté.

Il semble en revanche actualisé avec ce liseré de couleur et des matériaux nouveaux.

Côté cabine, Emirates présente cette année encore le nouveau siège Business qu’elle avait introduit officiellement l’an dernier.

En 2017, la compagnie n’a pas réitéré son erreur de 2016 où elle présentait un trio de sièges, un configuration franchement obsolète puisqu’elle impose 7 sièges de front là où la totalité de ses concurrents directs proposent au moins des sièges tous « full access », au mieux une configuration à 4 sièges de front.

Quoi qu’il en soit ce siège en cuir est très élégant, et particulièrement confortable !

Une fois déplié et totalement à plat :

Indéniable full flat

Vu de côté, on aperçoit les différents accessoires :

Petit frigo au niveau des genoux

Liseuse et télécommande Panasonic, ainsi que boutons de rappel de réglages du siège.

Belles finitions chromées.

La tablette numérique de réglage du sièges se situe à un endroit un peu surprenant : au niveau de la tête. Attention aux allumages de l’écran intempestifs en pleine nuit !

Face aux sièges : cet ottoman permet de compléter le full flat du siège.

Côté classe Eco, Emirates présentait la toute dernière mouture de son sièges, avec son immense écran et sa large télécommande.

Côté inclinaison, celle-ci est particulièrement généreuse.

L’effet est d’ailleurs renforcé par le fait que l’assise avance et pivote à mesure que le dossier s’incline.

Lufthansa était la troisième compagnie à présenter la totalité de ses cabines à l’occasion de ce salon, à l’intérieur d’un immense pavillon dédié à l’ensemble du LH Group.

Pour son siège Premium, la compagnie allemande a fait le choix providentiel de choisir des sièges inclinables.

Il apparaît que l’angle offert est plutôt généreux, et l’assise bien large grâce à l’absence d’une structure en coque enveloppant celui-ci.

Sur le côté, l’assise est aéré grâce à un accoudoir ouvert. La pochette faisant face au passager est volumineuse, et doublée d’une coque permettant d’annihiler la gêne pour le passager de devant.

L’IFE choisi est conçu par Zodiac : le modèle Rave.

En Business, Lufthansa ne présentait pas le tout dernier modèle de siège qu’on retrouve dans son A350, mais la version « footsie-footsie » présente dans la majorité de ses appareils long-courriers.

Vue de face, le siège ne donne pas vilaine impression, notamment grâce aux choix des tons et à son côté ouvert et aéré.

Vue de dos en revanche, la convergence des jambes des passagers et leur proximité est assez disgracieux.

Footsie-footsie, un choix étonnant en 2017

Une fois en position lit, le siège ne semble pas bien large, mais la taille de l’oreiller, absolument énorme, est un véritable atout !

En dépliant l’autre siège on obtient presque un lit double tant la proximité des sièges est réelle !

Enfin voici le siège First. Là aucun doute, c’est une véritable réussite.

Magnifique siège First

Le siège est très large, et franchement moelleux au niveau de l’assise.

L’écran est sans doute trop petit vu la distance qui le sépare du siège, mais l’environnement est très chaleureux avec de belles couleurs. Gros point positif également avec cette rose en soliflore.

Matériaux de qualité au touché très agréables !

Une fois les compartiments ouverts : nombreux rangements !

Le sièges se règle facilement avec les 4 boutons immédiatement disponibles, sinon des réglages plus fins sont possibles en ouvrant le petit cache côté couloir.

Beaucoup regrettent l’ensemble éphémère siège + lit du Boeing 747-400, mais le lit ainsi crée par ce siège First semble tout de même confortable.

Nul doute sur le fait qu’il soit full flat !

La table se déplie depuis l’accoudoir.

L’ottoman qui fait face au siège peut être réglé en longueur. Ainsi il est possible de l’approcher du siège pour y poser ses jambes en position assise, ou bien de rapprocher le siège de l’invité du passager First lorsque ces derniers désirent manger face à face.

Le salon ITB 2017 offre une belle mise en avant pour les compagnies aériennes, et suscite clairement la curiosité.

Polaris est disponible depuis plusieurs semaines à bord du 777-300ER de United. Quant à Emirates, le premier A380 équipé du nouveau bar devrait sortir des usines de Toulouse dans les prochaines semaines. Lufthansa de son côté offre ces nouvelles cabines depuis plusieurs années.

Article rédigé par Florent Millot Le 23 mars 2017

Je suis un contributeur sur Flight-Report.com

Flight-Report

Sur les réseaux sociaux

Flight-Report sur Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *