[Salon du Bourget 2015] Jour 3

Airshow

 

Mercredi 17 juin 2015 marquait la troisième journée de cette édition 2015 du Salon International de l’Air et de l’Espace.

Ce salon bi-annuel est surtout connu par le grand public pour les démonstrations aériennes qui y sont proposées – ainsi que, dans une moindre mesure, pour les commandes d’avions qui sont toujours l’objet de grandes déclarations.

Si les avions civils et militaires présents sont largement à la hauteur des attentes (A380, A350, A400M, Rafale, Falcon 8X…), les avionneurs ont quasiment tous déçu les observateurs.

Airbus et Boeing

Le plus marquant de cette édition du Salon du Bourget est l’absence de commande d’avion réellement frappante : pas d’A380 pour Airbus ; à peine dix gros porteurs (passagers) pour Boeing.

Chez l’européen, l’annonce la plus marquante était celle de WizzAir qui passait commande de 110 A321neo. Korean Air se classe second avec 50 commandes dont 30 fermes et 20 options.

IMG_4420

Autre annonce relativement marquante même si les observateurs ne manquaient pas de scepticisme sur sa viabilité : une lettre d’intention de la part de la compagnie Garuda Indonesia pour 30 appareils de type A350.

Avec un total de 421 commandes et promesses de commandes reçues, Airbus annonçait aujourd’hui que cette édition du Bourget est la quatrième la plus performante de l’histoire du Salon. Cependant, les ventes de mono-couloirs auprès de compagnies de leasing, si elles ont été nombreuses, ne permettent pas d’accaparer l’attention du public contrairement aux ventes d’appareils de plus grande capacité.

IMG_4431

IMG_4424

Côté américain, le carnet de commande du B737 MAX a connu un formidable bon en avant avec 100 commandes de la part du loueur AerCap ; à quoi s’ajoutait une promesse de 30 avions du même type pour le transporteur chinois Ruili Airlines.
40 autres B737 de différentes versions se partageaient les faveurs de deux sociétés de leasing.

IMG_4370

IMG_4368

Finalement seules Qatar Airways et Ethiopian commandaient des bi-couloirs avec respectivement 10 Boeing 777-8X pour le premier et 6 Dreamliners pour le second.

IMG_4293

Coté Cargo la commande de 20 Boeing 747-8F pour le groupe russe Volga Dnepr est une bouffée d’oxygène pour cet avion dont les lignes de production étaient jusqu’à récemment menacés d’activité faute de commandes.

L’aviation régionale

Les avionneurs régionaux semblaient en très bonne forme à côté des deux grands constructeurs. Embraer, le numéro 1 mondial de cette catégorie donnait à voir la cabine de son futur E-jet : le E2. Construit autour de la cellule de l’Embraer 190, les versions 175-E2, 190-E2 et 195-E2 seront plus efficaces sur le plan de la consommation et plus conformables pour les passagers avec des coffres à bagages revus et améliorés.

Bombardier, le numéro 2 mondial, était la star de ce salon. Avec pas moins de 5 avions alignés sur le statique donc 4 entièrement visitables et 1 en démonstration, le constructeur canadien ne manquait pas de faire le buzz.

L’absence d’annonces concrète pour le CSeries est cependant une déception qui fait craindre le pire pour cet avion. Positionné sur un segment entre les CRJ et les mono-couloirs d’Airbus et de Boeing, cet avion est en compétition directe contre les nouveaux E-jet, déjà bien plus implanté.

ATR a également connu un salon à succès avec près d’une cinquantaine de commandes d’ATR42 et 72. Ces annonces étaient en outre l’occasion de rappeler que ce type d’avion est pour l’heure l’avion régional le mieux vendu de l’année 2015.

Les avions présentés en statique sur le tarmac étaient cette année nombreux mais assez monochrome avec une sur-représentation qatari. Heureusement, la taïwanaise China Airlines était là pour apporter un peu de couleurs avec leur B777-300ER flambant neuf et disposant de leurs toutes nouvelles cabines.

IMG_9131_filtered

IMG_9115_filtered

IMG_9116_filtered

L’entrée de l’avion est superbe avec ce galley entièrement revu.

IMG_9299_filtered

Le bar est magnifique avec de belles cloison en impression bois – bien que celles-ci soient en fait en plastique un peu trop voyant.

IMG_9286_filtered

IMG_9289_filtered

IMG_9328_filtered

Les hublots étaient tous fermés et le moonlighting ne permettait pas de bénéficier de la meilleure lumière possible.

Les sièges Business sont conçus par la firme anglaise B/E Aerospace. Il s’agit du même modèle que chez Qatar Airways dans les B787, A350 et A380 : les Super Diamond.

La configuration en 1-2-1 « épis inversés » permet à chacun des passagers d’avoir un accès direct au couloir ainsi qu’un hublot pour deux passagers par rangée.

IMG_9298_filtered

IMG_9295_filtered

IMG_9297_filtered

IMG_9330_filtered

De nombreuses différences avec le siège de Qatar Airways existent : les cloisons sont bien plus hautes ce qui garanti une sensation d’espace privé beaucoup plus importante.

IMG_9306_filtered

IMG_9332_filtered

L’assise du siège est en outre incroyablement confortable et confère le sentiment d’être assis dans son propre canapé.

IMG_9304_filtered

En Premium, China Airlines a fait le choix de s’équiper de siège à coque. Si ceux-ci sont souvent décriés en raison du manque d’inclinaison qu’ils autorisent, il faut reconnaître que le siège qu’ils ont choisi est d’un grand confort et permet une inclinaison généreuse de 118° ainsi qu’un déploiement vraiment impressionnant.

IMG_9324_filtered
IMG_4287
IMG_9315_filtered
IMG_4284

La classe Economy est un classique 3-4-3 avec cependant de jolis tons.

IMG_9317_filtered

IMG_9307_filtered

IMG_9320_filtered

Les 10 premiers rangs du côté droit de l’appareil peuvent se transformer en « sleeper seat ». Le principe est le suivant : le client réserve 2 des sièges de sa rangée, le troisième est dès lors vendu hors taxe.

IMG_9312_filtered

Ce siège est donc intermédiaire entre la classe Eco et la Premium. Le représentant Boeing confiait que ce siège visait surtout une clientèle asiatique ou une famille (couple / parent-enfant etc.).

Cette troisième journée du SIAE 2015 était beaucoup plus calme que les précédentes en termes de commandes. C’était le dernier jour pour visiter le CSeries 100 de Bombardier qui s’envolait dans l’après-midi vers Zurich.

Il reste cependant des avions intéressant à visiter avec les Airbus Qatar Airways ainsi que les avions Dassault, présent en force eux aussi !

Article rédigé par Flavien Tete Le 18 juin 2015

Flavien est le co-fondateur de Flight-Report.com, avec plus de 60 vols par an sur tous les continents et dans toutes les classes de voyage, Flavien est un passionné de longue date de l’aérien et plus particulièrement de l’expérience passager.

Flight-Report Twitter Youtube

Prochaine rencontre

Rencontre pour les membres Flight-Report

16MAR
Zurich, CH
20 Places
complet / liste d'attente
S'inscrire

Sur les réseaux sociaux

Flight-Report sur Twitter

1 comment on “[Salon du Bourget 2015] Jour 3”

  1. Je propose la série de trois sièges pour une famille ainsi qu’un siège avec un dossier qui ne gênera pas le passager de derrière. Brevet EP 1952725 du 30 Juillet 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.