Hi Fly propose le 1er Airbus A330neo en « Wet lease »

Aérien

 

Toulouse, le 10 septembre 2019 – Le semaine dernière, Hi Fly, spécialiste de la location avec équipage (wet lease), a pris livraison d’un Airbus A330-900neo. Cet appareil est le premier à être disponible sur le marché de la location. Ses clients sont essentiellement des compagnies aériennes ayant besoin d’appareils en dernière minute (demande supplémentaire, problème technique, grève…) mais aussi des gouvernements ou des organisateurs de vols charter.

 

La cérémonie

Pour Hi Fly, il s’agit de son second Airbus A330neo, la compagnie portugaise opérant déjà le 9H-SZN pour le compte d’Air Sénégal.

Infographie sur l’Airbus A330neo Hi Fly

Equipage Hi Fly

Le président d’Hi Fly, Paula Mirpuri, a déclaré à cette occasion:

« L’A330neo nous démontre de nettes améliorations par rapport aux versions précédentes. En tant qu’entreprise ayant comme objectif de réduire notre empreinte environnementale partout où nous le pouvons, nous apprécions tout particulièrement l’incroyable efficacité de l’A330neo, avec une réduction potentielle de la consommation carburant de l’ordre de 14%, et un confort exceptionnel pour nos passagers par rapport aux précédentes versions d’A330. »

Paulo Mirpuri, président d’Hi Fly

 

La cérémonie a eu lieu en petit comité, mais ne déroge pas à la règle du traditionnel échange de cadeaux entre Airbus, Hi Fly, Rolls-Royce et le propriétaire de l’appareil, Air Lease Corporation.

 

Les festivités passées, il est temps de rejoindre le Delivery Center pour découvrir ce nouvel appareil.

Delivery Center d’Airbus à Toulouse

 

Hi Fly a plusieurs approches pour ses livrées. Certains de ses appareils sont entièrement blancs, ce qui est idéal pour les compagnies qui souhaitent y apposer des stickers, alors que d’autres célèbrent la cause de son association de protection de l’environnement: Mirpuri Foundation.

Deux appareils sont dédiés à l’association avec « Turn the Tide on plastic » sur l’Airbus A330-200 CS-TQW et « Save the Coral Reefs » sur l’Airbus A380 9H-MIP.

Airbus A380 Hi Fly à Paris Charles de Gaulle

 

L’appareil

Pour ses deux A319 opérant la navette des employés d’Airbus entre Toulouse et Finkenwender et cet Airbus A330neo, Hi Fly a choisi une livrée différente qui fait penser aux Corporate Jets. Le but ici n’est pas de mettre en avant la marque « Hi Fly », mais de proposer une livrée neutre qui conviendra à la majorité de ses clients.

Airbus A330neo Hi Fly

Livraison d’un Airbus A330neo à Hi Fly

 

L’A330neo est reconnaissable grâce à son « masque de Zorro » emprunté à l’A350.

Cockpit de l’Airbus A330neo Hi Fly

 

Mais aussi à ses sharklets d’extrémité d’ailes.

Sharklet de l’Airbus A330neo Hi Fly

Airbus A330neo Hi Fly

 

Cet appareil est immatriculé au registre portugais: CS-TKY

Airbus A330neo Hi Fly

Dérive de l’Airbus A330neo Hi Fly

 

Comme pour tous les Airbus A330neo, c’est l’anglais Rolls Royce qui se charge de la motorisation.

Rolls Royce Trent 7000 de l’Airbus A330neo Hi Fly

Rolls Royce Trent 7000 de l’Airbus A330neo Hi Fly

 

Le diamètre plus important du Trent 7000 offre un « bypass ratio » plus grand et contribue à réduire la consommation de carburant de l’ordre de 14% par rapport à un A330ceo.

Bypass ratio du Rolls Royce Trent 7000 sur Airbus A330neo

 

La cabine

Plutôt habitué aux appareils de seconde main (et héritant de la cabine de l’opérateur précédent), Hi Fly a eu l’occasion pour cet appareil de choisir sa configuration, et définir un LOPA (Layout of Passenger Accommodation) le plus adapté possible à ses futurs clients.

 

Cet Airbus A330-900 est configuré pour recevoir 18 passagers en classe Affaires et 353 passagers en classe économique.

Plan cabine de l’Airbus A330-900neo Hi Fly

 

La classe Affaires est composée de 3 rangées en 2-2-2 soit 18 sièges.

Business Class de l’Airbus A330neo Hi Fly

Business Class de l’Airbus A330neo Hi Fly

 

Hi Fly a fait le choix du siège Aura Enhanced de Safran Seats (ex Zodiac Aerospace).

Business Class de l’Airbus A330neo Hi Fly

 

L’équipementier Safran a aussi été privilégié pour le système de divertissements avec son IFE RAVE de 3ème génération. Cet IFE a l’avantage de faire économiser entre 300 et 400 kg par appareil par rapport à un système traditionnel.

IFE de l’Airbus A330neo Hi Fly

 

Le siège se transforme en lit parfaitement plat (full flat).

Business Class de l’Airbus A330neo Hi Fly

 

Une cloison amovible permet de gagner un peu en intimité.

Business Class de l’Airbus A330neo Hi Fly

 

Les commandes du siège.

Business Class de l’Airbus A330neo Hi Fly

Safety Card de l’Airbus A330-900neo Hi Fly

 

Direction la classe économique, malgré le 9 de front, la taille des allées est la même qu’en classe affaires.

Cabine de l’Airbus A330neo Hi Fly

 

Le plafonnier « Airspace by Airbus », qui est la signature de l’A330neo, se situe au niveau des portes 2. Hi Fly est d’ailleurs la première compagnie à avoir une cabine ouverte à cet endroit, ce qui permet de mieux apprécier cet élément de design.

Cabine de l’Airbus A330neo Hi Fly

 

La classe économique est donc configurée en 9 sièges de front. Cette configuration dense permet d’afficher un coût d’opération ou CAC (Cash Operating Costs) de -7% par rapport au Boeing 787-9.

 

Economy Class de l’Airbus A330neo Hi Fly

 

Les tons choisis sont sobres et élégants.

Economy Class de l’Airbus A330neo Hi Fly

 

Les passagers de la classe économique disposent aussi d’un écran individuel.

Economy Class de l’Airbus A330neo Hi Fly

 

Il s’agit du siège Geven de l’équipementier italien, le modèle choisi dispose d’une inclinaison et d’une têtière ajustable 4 positions.

 

La tablette s’ouvre en deux parties et est ajustable en profondeur.

 

Hi Fly s’illustre aussi en étant la première compagnie a avoir banni l’usage du plastique unique. Evidemment cela ne concerne que les vols qu’elle n’opère pas pour une compagnie aérienne.

 

Avec l’Airbus A330-900neo, Hi Fly confirme sa place de leader sur le marché de la location avec équipage (wet-lease). Le spécialiste dispose maintenant d’une flotte tout Airbus de 20 avions, de l’Airbus A319 jusqu’à l’A380, en passant par l’A321, l’A330 et l’A340. Pour ses compagnies clientes, l’A330neo est l’assurance d’avoir un appareil de toute dernière génération et avec tout le confort moderne attendu par les passagers, mais c’est surtout un appareil versatile capable d’effectuer des vols jusqu’à 17 heures, tout en étant le plus silencieux de sa catégorie.

Hi Fly est d’ailleurs en négociation avec Airbus pour une commande jusqu’à 10 Airbus A330neo, ce qui lui permettra d’atteindre son objectif de neutralité en carbone d’ici la fin de l’année 2021.

 

Avec cette nouvelle livraison, l’Airbus A330 confirme son succès commercial et sa polyvalence: passager, cargo ou MRTT. A fin juin, 1416 Airbus A330 sont en service aux 4 coins du monde auprès de 128 clients. Un Airbus A330 vole en moyenne 12 heures par jour et avec un taux de fiabilité opérationnelle de 99,5%.

Article rédigé par Flavien Tete Le 10 septembre 2019

Flavien est le co-fondateur de Flight-Report.com, avec plus de 60 vols par an sur tous les continents et dans toutes les classes de voyage, Flavien est un passionné de longue date de l’aérien et plus particulièrement de l’expérience passager.

Flight-Report Twitter Youtube Instagram Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.