All Nippon Airways prend livraison de son premier Airbus A380 « Flying Honu »

Aérien

 

Toulouse, le 20 mars 2019 – All Nippon Airways devient la 15e et dernière compagnie à recevoir un Airbus A380 neuf. La compagnie aérienne japonaise recevra 3 appareils lui permettant de développer son activité vers Hawaï. En effet, ANA a décidé de positionner l’Airbus A380 sur l’axe Tokyo Narita – Honolulu, un marché jugé porteur en étant la première destination balnéaire des japonais.

Hôtesse ANA au Delivery Center d’Airbus à Toulouse

Le premier appareil sera mis en service à partir du 24 mai, le second le sera le 1er juillet et enfin, le dernier courant 2020.

Chaque appareil dispose d’une livrée spéciale « Flying Honu », le nom de famille de cette famille d’Airbus A380.

ANA a choisi une configuration 4 classes assez classique pour un Airbus A380  avec un total de 520 places réparties ainsi :

  • 8 sièges en First Class configurée en 1-2-1 et situé à l’avant du pont supérieur
  • 56 sièges en Business Class configurée en quinconce 1-2-1 au pont supérieur
  • 73 sièges en Premium Economy configurée en 2-3-2 et à l’arrière du pont supérieur.
  • 383 sièges en Economy dont 66 «ANA COUCHii » (transformable en couchette) au pont principal

Avec l’arrivée de l’Airbus A380 dans sa flotte, ANA augmentera sensiblement sa capacité sur l’axe Tokyo – Honolulu ce qui lui permet d’espérer améliorer sa part de marché de 15 à 25%.

ANA n’investit pas seulement sur son produit à bord mais aussi au sol, avec l’ouverture de son unique salon hors Japon à Honolulu. La compagnie proposera à ses passagers premium d’embarquer directement depuis le salon ce qui améliorera considérablement l’expérience passager.

La compagnie cible principalement la clientèle japonaise avec le déploiement de ses Airbus A380 sur cet axe, cependant elle compte aussi vendre la destination Hawaï au départ de ses 7 destinations européenne avec une possibilité de stopover à Tokyo.

La cérémonie de livraison débute par les traditionnels discours des responsables d’Airbus, de Rolls Royce et enfin de la holding ANA.

Tom Enders, Président-directeur général de Airbus Group

Shinya Katanozaka, President & PDG de ANA Holdings Inc.

L’appareil est ensuite dévoilé à la suite d’une mise en scène particulièrement réussie et soignée sur le thème du Japon et d’Hawaï.

 

 

 

« Lani » est le premier des 3 Airbus A380 de la compagnie, cela signifie ciel en hawaïen.

Airbus A380 ANA

Airbus A380 ANA

 

La livrée a été selon Tom Enders l’une des plus complexes jamais appliquée par les équipes d’Airbus, plus de 3 semaines de travail !

Airbus A380 ANA

Airbus A380 ANA

Cockpit de l’Airbus A380 ANA

Tortue de mer « sea turtle » peinte sur l’Airbus A380 ANA, signe de chance et de prospérité dans la culture hawaïenne

Le logo Star Alliance n’a pas été oublié même si il n’est pas à sa place habituelle, on remarque aussi le logo du « ANA WiFi Service » qui sera proposé à bord.

WiFi à bord de l’Airbus A380 ANA

 

La compagnie japonaise a choisis sa motorisation auprès de l’anglais Rolls Royce avec le Trent 900.

Rolls-Royce Trent 900 de l’Airbus A380 ANA

 

L’équipage technique nous salue une dernière fois pour ce moment historique. Si la compagnie est déjà cliente de la famille Airbus A320ceo et neo, il s’agit ici du premier gros porteur à la compagnie All Nippon Airways.

 

Difficile de ne pas être en admiration devant cette tortue géante sur une baleine !

Repoussage de l’Airbus A380 ANA

Repoussage de l’Airbus A380 ANA

Repoussage de l’Airbus A380 ANA

Décollage de l’Airbus A380 ANA à Toulouse pour son vol de convoyage à destination de Tokyo Narita

 

ANA prend un risque important avec l’introduction de l’Airbus A380 avec une petite flotte (3 appareils seulement) et sur une route unique. L’arrivée de ce nouvel avion s’accompagne aussi d’une restauration améliorée sur  la route avec un partenariat avec Four Seasons et bills et d’un investissement conséquent au sol avec l’ouverture d’un salon dédié à Honolulu. Malgré le profil vacances de la destination, ANA fait le pari d’une configuration 4 classes plutôt premium et peu dense avec notamment le lancement d’une First Class et d’une très large cabine Premium Economy. La compagnie espère donc gagner en volume tout en maximisant sa recette (yield). Espérons que l’attractivité de l’Airbus A380 sera au rendez-vous pour qu’elle puisse atteindre ses objectifs.

Article rédigé par Flavien Tete Le 22 mars 2019

Flavien est le co-fondateur de Flight-Report.com, avec plus de 60 vols par an sur tous les continents et dans toutes les classes de voyage, Flavien est un passionné de longue date de l’aérien et plus particulièrement de l’expérience passager.

Flight-Report Twitter Youtube Instagram

Prochaine rencontre

Rencontre pour les membres Flight-Report

16MAR
Zurich, CH
20 Places
complet / liste d'attente
S'inscrire

Sur les réseaux sociaux

Flight-Report sur Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.