AirAsia dévoile les cabines de son premier Airbus A330neo

Airshow

 

Paris, le 9 Juillet 2019 – Flight-Report vous propose de revenir sur la présence de l’Airbus A330neo (variante -900) d’AirAsia au salon du Bourget.

Le groupe AirAsia, spécialiste des vols à bas prix en Asie, possède 100 exemplaires de cet appareil en commande, aux côtés des nombreux appareils de la famille A320 en cours de livraison. Cette dernière version de l’Airbus A330, lancée en 2014, doit permettre au groupe à la fois de poursuivre son développement en Asie du Sud-Est, notamment depuis ses hubs de Kuala Lumpur (KUL) et de Bangkok Don-Muang (DMK), mais également de viser le marché européen. Bien qu’aucune date de lancement ne soit fixée, il semble que le groupe souhaite une ouverture de ces nouvelles lignes le plus rapidement possible, opérées par ses futurs Airbus A330neo.

L’A330neo d’AirAsia était stationné juste en face du pavillon Airbus. Ce premier appareil, destiné à la filiale thaïlandaise long-courrier du groupe, Thaï AirAsia X, arrivait directement des usines Airbus. L’avion n’étant pas encore livré, il arbore son immatriculation d’essai, F-WWYG.

 

L’A330neo d’AirAsia au SIAE 2019

Avant de débuter la visite, plusieurs photos souvenirs ont été réalisées avec les acteurs de ce projet, et l’Airbus A330neo.

Présentation de l’A330neo d’AirAsia par les officiels

L’accueil à bord est réalisé par des PNC d’AirAsia avec un salut thaï traditionnel en porte 1L.

PNC d’AirAsia

AirAsia a retenu une configuration bi-classe avec 377 sièges, divisée en 12 sièges Business, et 365 sièges Economy. Low-cost oblige, c’est une configuration densifiée qui reste cependant éloignée des 460 sièges retenus par sa concurrente des Philippines, Cebu Pacific, sur ses A330-900 commandés lors de cette édition du Salon du Bourget.

Habillage cabine « Airspace by Airbus » sur l’A330neo AirAsia X | © Flavien Tête pour Flight-Report

Les 12 sièges Business sont commercialisés sous l’appellation « Premium Flatbed ». Répartis sur 2 rangées avec 6 sièges de front, c’est le produit Aura Lite de Safran Seats qui a été retenu. AirAsia ne propose pas d’IFE pour son produit Business; des prises sont en revanche disponibles.

Sièges Aura Lite de Safran Seats en « Premium Flatbed » d’AirAsia X sur l’A330neo | © Flavien Tête pour Flight-Report

Ce sont des sièges de type « lie-flat », et non pas « full flat », à mettre en relation avec la tarification bien inférieure à ce que proposent les compagnies dites « legacy » sur les mêmes relations, telles que Bangkok-Tokyo, ou Kuala Lumpur-Sydney.

Sièges « lie-flat » à bord de l’A330neo d’AirAsia X

L’offre « Premium Flatbed » d’AirAsia X inclus une franchise bagage de 40kg, un repas, ou encore un kit de confort.

Les 365 sièges de classe Economy sont en configuration dense avec 9 sièges de front, sans système de divertissement. Les sièges préférentiels, appelés « Hot Seat », se limitent aux premières rangées et issues de secours.

« Hot Seat » à bord de l’A330neo d’AirAsia

Les sièges offrent une inclinaison limitée.

3 cabines Economy se succèdent sur l’A330neo d’AirAsia.

Cabine Economy sur l’A330neo d’AirAsia | © Flavien Tête pour Flight-Report

Chaque siège de classe Economy est équipé de prises.

Prises individuelles à bord de l’A330neo AirAsia | © Flavien Tête pour Flight-Report

L’A330neo se distingue des versions précédentes notamment par ses nouveaux winglets, similaires à ceux équipant l’A350.

Sharklet équipant l’A330neo d’AirAsia | © Flavien Tête pour Flight-Report

Terminons cette visite sur le tarmac du Bourget. Le célèbre slogan d’AirAsia, « Now everyone can fly », est bien sûr repris sur la carlingue de l’A330neo.

« Now everyone can fly » AirAsia

Deux moteurs Rolls-Royce Trent 7000 équipent l’A330neo d’AirAsia.

L’A330neo d’AirAsia représente une formidable opportunité pour le groupe de développement, y compris vers de nouveaux marchés, mais aussi de renforcement de sa compétitivité, avec une réduction de la consommation carburant significative, de l’ordre de 11% par rapport aux A330ceo. Certaines liaisons, auparavant non rentables, pourront le devenir grâce à cette nouvelle version de l’A330. L’entrée en service, sous réserve de modification, est prévue courant juillet à partir du hub de Bangkok Don-Muang.

© Toutes les photos sont de l’auteur de l’article sauf indication

Article rédigé par Nicolas Tavernier Le 9 juillet 2019

Etudiant en école de commerce et spécialisé en marketing, je suis passionné par le monde des compagnies aériennes. J’ai vécu plusieurs années à l’étranger, notamment à Barcelone et Singapour, qui ont forgé en moi un grand goût pour l’aventure et le voyage. J’ai publié plus d’une centaine de Flight-Report relatant mes vols aux quatre coins du monde, et prends beaucoup de plaisir à lire vos récits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.